"Notre grand-mère a-t-elle froid ?"

Traduction :Ist unserer Großmutter kalt?

March 13, 2016

42 messages
Cette discussion est fermée.


https://www.duolingo.com/profile/ChristianB266492

Pourquoi unserer et non unsere? L'expression "j'ai froid" se traduit en Allemand par "Mir ist kalt". Constatez que Mir est au datif. De même quand il s'agit de notre grand-mère, donc unserer qui marque le datif. Pigé? N.B.: j'ai chaud = mir ist warm / heiß.


https://www.duolingo.com/profile/Homberg2

Merci - même si la bizarrerie grammaticale existe, je vois comment m'en servir.


[utilisateur désactivé]

    Le pronom "es" est, dans cette tournure idiomatique, simplement élidé.

    Ist (es) unserer Großmutter kalt?


    https://www.duolingo.com/profile/Aquaj

    Donc en somme la construction ressemble à "Est(-ce) froid pour notre grand-mère ?" ? D'où le datif pour 'unserer' ?


    https://www.duolingo.com/profile/ChristianR32353

    Es geht + datif = je vais bien (mir), tu vas bien "dir", etc.

    Avoir chaud/froid = mir/dir, etc. ist warm/kalt.

    Il faut tout simplement vous dire que ces expressions sont au datif en allemand standard et ne pas chercher de raison particulière.


    https://www.duolingo.com/profile/Marcus_Arbiter

    Aquaj, c'est en effet cela.

    Christian, je trouve que le raisonnement d'Aquaj est sensé. On peut bien sûr apprendre par cœur que c'est ainsi, mais je trouve encore mieux de comprendre comment cela fonctionne. Et en décortiquant la phrase comme il l'a fait, on voit très bien la construction de celle-ci.


    [utilisateur désactivé]

      Apprendre par cœur et acquérir des automatismes, ce n'est pas vraiment la même chose.

      Avant de vivre en Allemagne, j'avais appris beaucoup de phrases quotidiennes par cœur (il n'y a pas mille manières de demander son pain dans une boulangerie !) sans pour autant avoir acquis les automatismes. Il m'a fallu du temps par exemple, et précisément, sans réfléchir, pour répondre "Mir gest's gut" à la question "Wie geht's?". Et curieusement, ce n'est pas ma langue maternelle qui me venait à l'esprit mais l'anglais, ma langue de travail ! Il m'a fallu me "débarrasser" des structures de ces deux langues avant de répondre spontanément. Et je dois dire que mentalement, j'ai souvent construit une phrase "française" à la façon allemande : "à moi il va bien", comme le fait Aquaj.

      Je pense qu'il n'y a pas une seule façon d'apprendre une langue étrangère et que cette façon est très personnelle. L'essentiel est que cela "marche". C'est d'ailleurs le seul domaine où je dirais que "la fin justifie les moyens", alors que ce principe est aux antipodes de mes plus profondes convictions.


      https://www.duolingo.com/profile/Marcus_Arbiter

      Berlac, merci pour tous ces exemples qui illustrent en effet bien l'importance de comprendre comment sont construites ces tournures.

      Christian, pour la traduction du datif par "pour", on appellerait cela en latin un datif d'intérêt (ou datif éthique). Ce n'est pas un "pour" signifiant "en faveur de" (on aurait d'ailleurs en latin "pro" + ablatif, en allemand "für" + accusatif, en effet), mais un "pour" qui indique simplement que l'action (ou en l'occurrence l'état) exprimée (-é) par le verbe concerne (s'applique à) telle personne.
      C'est un peu pareil en français dans des tournures familières telles que "je vais me regarder un bon film" (je vais regarder ce film "pour moi").


      [utilisateur désactivé]

        Je ne peux qu'approuver Marcus_Abiter et encourager Aquaj de chercher à comprendre d'autant plus que je ne partage pas l'opinion de Christian selon laquelle il n'y aurait pas de "raison particulière".

        Sans tomber dans le piège du biais cognitif selon lequel "tout finit par être explicable", il convient de remarquer que les expressions évoquées dans le cadre de cet exercice obéissent à des tendances lourdes de la langue allemande.

        Tout d'abord, l'importance des tournures impersonnelles dans cette langue car d'un usage fréquent et plutôt codifié. J'ai consacré un assez long développement à cette question dans le fil de discussion suivant :

        https://forum.duolingo.com/comment/11146230

        Ensuite, la spécialisation des verbes "sein" et "haben", autant dans leurs usages "Vollverb" que "Hilfsverb". En tant que "Vollverb", "sein" est essentiellement un verbe d'état quand "haben" exprime généralement une possession (d'une chose, d'une caractéristique, ...) : "Ih bin hungrig" mais "Ich habe Hunger". Il est intéressant de remarquer que "haben" peut être utilisé pour effectuer l'opération inverse de "sein", c'est-à-dire pour personnaliser une phrase impersonnelle" : "Sie haben es schwer, etw zu tun*. Nos amis Belges francophones reconnaîtront ici une expression que, nous autres français, appelons improprement "belgicismes" : "Vous avez dur, une fois !".

        Enfin, une séparation également nette et signifiante entre le datif et l'accusatif. Il arrive que dans des textes, au demeurant parfaitement grammaticaux, l'auteur utilise un accusatif au lieu d'un datif. Voici un exemple trouvé dans Der Spiegel : "Eine neue, überwiegend nach dem Zweiten Weltkrieg aufgewachsene Politikergeneration führt die drittgrößte Wirtschftsmacht der Welt in einer neuen Haupstadt mit neuer Währung in ein neues, globalisierungsschweres Jahrtausend. Le verbe "führen" est ici utilisé à la fois dans sa version transitive et intransitive. Le groupe sujet (Eine neue...Politikergeneration) se trouve dans un lieu exprimé au datif (in einer neuen Haupstadt) pour conduire l'objet (die drittgrößte Wirtschftsmacht der Welt) naturellement à l'accusatif, vers une destination (in ein neues, globalisierungsschweres Jahrtausend) à l'accusatif pour exprimer le déplacement du présent vers un avenir incertain, alors que l'on aurait pu penser à un simple complément de temps au datif !

        Pour ce dernier exemple, je suis curieux de savoir si les Germanophones remarquent d'emblée cette nuance ?


        https://www.duolingo.com/profile/CTKYhE

        Merci, das ist klar !


        https://www.duolingo.com/profile/Selene56468

        Merci pour votre explication.


        https://www.duolingo.com/profile/YvesPerrin

        Merci pour cette explication très clair. Das ist sehr klar.


        https://www.duolingo.com/profile/DamianVron

        C'est quoi le "datif" ? On ne l'a pas encore appris ?


        https://www.duolingo.com/profile/Mewionne__

        Le datif est un cas allemand qui donne lieu à des déclinaisons de déterminants, adjectifs et noms (tout comme les autres cas, nominatif (sujet), accusatif (~ COD) et génitif (qu'on n'a pas encore vu)) et permet d'exprimer (plus ou moins) le COI. Il peut être introduit par des prépositions avec lesquelles on utilise automatiquement le datif : aus, bei, mit, nach, seit, von, zu (à apprendre par cœur). Exemple : Ich gehe bei meinem Bruder mit meiner Mutter. D'autres prépositions utilisent soit le datif soit l'accusatif (il y a une leçon spéciale dessus).

        En gros, voilà le datif mais tu verras tout ça dans les leçons d'après :)


        https://www.duolingo.com/profile/DamianDomi278643

        On peut dire aussi : ich bin kalt au lieu de mir ist kalt ? Non ? Vous n'etes pas d'accord


        https://www.duolingo.com/profile/Marcus_Arbiter

        Non. "Ich bin kalt" signifie "je suis froid", alors que "mir ist kalt" signifie "j'ai froid". Ce n'est pas pareil !


        https://www.duolingo.com/profile/Haivi.e

        Merci beaucoup pour toutes vos idées et références c'est exactement ce dont j'avais besoin ! J'en profite aussi pour remercier tout ceux qui laissent des commentaires constructifs ici et qui m'ont énormément aidée à progresser en allemand !


        https://www.duolingo.com/profile/Homberg2

        Si "notre grand-mère" n'est pas le sujet (donc pas au nominatif mais au datif), la phrase n'a pas de sujet du tout : quelqu'un saurait il comment cela s'explique ? Merci d'avance.


        https://www.duolingo.com/profile/ChristianR32353

        Il y a un sujet quand on dit "es ist mir kalt" qui est sous-entendu dans "mir ist (es) kalt. Le sujet est impersonnel "ES".


        https://www.duolingo.com/profile/LuditLabas

        Pourquoi il s'agit du verbe être et pas avoir? Il y a un différence si la grand mère est froide ou si elle a froid?


        https://www.duolingo.com/profile/Luvyia

        Je suis froide = si tu me touches, tu sentiras ma peau froide. Si tu dis que ta grand-mère est froide ça peut sous-entendre qu'elle est morte... (Ca jette un froid... Ahem.)

        J'ai froid = je ressens une sensation de froid. Donc j'ai besoin de mettre un pull ou d'allumer la cheminée ou de boire une boisson chaude pour me réchauffer.

        Pareil pour chaud :

        Je suis chaud au sens littéral = ma peau est chaude. Attention, l'assiette est chaude, ne la touche pas. Au sens figuré = je suis motivé ! Au sens figuré et au féminin "elle est chaude" = selon le contexte, sera considéré sexiste ou vulgaire...

        J'ai chaud = je ressens une sensation de chaud, ma température est élevée, il est possible que je transpire.


        https://www.duolingo.com/profile/Myxir

        "Unserer Großmutter hat kalt." n'est pas possible en allemand. Tu dois utiliser "sein" avec "kalt".


        https://www.duolingo.com/profile/AartSmit94

        Pourquoi est-ce que cette phrase manque "es"? On dit "Es ist mir kalt", alors pourquoi pas "Ist es unserer Großmutter kalt?"


        https://www.duolingo.com/profile/ChristianR32353

        Les deux sont possibles. J'espère que vous l'avez signalé.


        https://www.duolingo.com/profile/SamLeNavigateur

        "Unserer Großmuter ist es kalt?" est refusée par DL. Pourquoi ?


        https://www.duolingo.com/profile/ChristianR32353

        C'est normal, ce serait du langage familier et encore... En allemand, une phrase interrogative commence par le verbe ou un mot interrogatif en "W" (Wer, wie, was, wo, wohin, warum, wofür, etc.) suivi directement du verbe.


        https://www.duolingo.com/profile/SamLeNavigateur

        Je suis d'accord Christian, mais ce genre de phrases ne manque pas sur DL. Par exemple : Meinem Hund gebe ich kein Bier. Et si c'est possible dans l'enseignement proposé par DL, même si c'est du langage familier, pourquoi le refuser ailleurs ?

        En fait, je voulais vérifier si j'avais commis une autre erreur de grammaire.

        Ah, c'est une interrogative, c'est vrai ! Il est tard...


        [utilisateur désactivé]

          „Meinem Hund gebe ich kein Bier“ est une phrase syntaxiquement correcte alors que l’interrogative commençant par le complément ne l’est pas !


          https://www.duolingo.com/profile/SamLeNavigateur

          Je viens de comprendre. Merci à vous deux ! :)

          Dernière question : Pourquoi : "einer Frau gibt er einen Mantel est-elle comptée fausse ?


          https://www.duolingo.com/profile/Marcus_Arbiter

          Grammaticalement parlant, ce n'est pas faux, mais si on commence la phrase par le complément au datif, cela le met en évidence et on traduira dans ce cas plutôt ainsi pour rendre la tournure emphatique en français : "C'est à une femme qu'il donne un manteau."


          [utilisateur désactivé]

            Je partage le commentaire de Markus-Arbiter.

            Le complément datif en première position paraît bizarre car formulé dans une phrase détachée de son contexte. L'ordre choisi surprend le lecteur car il est inhabituel. En fait, le choix syntaxique est dicté par l'enchaînement des idées exprimées dans chaque phrase du discours (récit, conversation, discussion, argumentation, ...). En règle générale, une phrase fait d'abord appel à ce qui a été dit précédemment avant d'exprimer un élément nouveau. Lorsque les enchaînements n'apparaissent pas naturellement, on va être enclin à considérer que le récit est décousu.


            https://www.duolingo.com/profile/Yves180583

            C'est bien mais on aurait pu nous parler du datif avant , non ?


            https://www.duolingo.com/profile/NNjfMZ

            'Friert unsere Großmutter'm est aussi correct, mais le système ne l'accepte pas.


            https://www.duolingo.com/profile/Marcus_Arbiter

            Comme "frieren" signifie à la base "geler", il me semble que c'est tout de même plus fort que simplement "kalt sein + Dativ".


            https://www.duolingo.com/profile/chris484854

            "Friert unsere Großmutter ?"... müsste im Deutschen genauso richtig sein wie "Ist unserer Großmutter kalt ?"


            https://www.duolingo.com/profile/Marcus_Arbiter

            Ist das wirklich hundertprozentig gleich?
            Im Französischen kann man auch das Verb "geler" verwenden, aber dann ist es der Grossmutter sehr sehr kalt! "Je gèle !" ("Ich friere!") sagt man, wenn man ausdrücken will, dass es wirklich sehr kalt ist (oder wenn man übertreiben will).
            Der Ausdruck ist auf jeden Fall stärker als "j'ai froid".
            Gibt es im Deutschen diesen Unterschied nicht?

            Apprends l'allemand en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.