"Was wirst du den Kindern bieten?"

Traduction :Qu'offriras-tu aux enfants ?

March 14, 2016

5 commentaires


https://www.duolingo.com/Berlac

Je comprends "bieten" plutôt comme "faire une offre", "proposer" que comme "offrir", "faire cadeau de" qui se traduirait alors par "schenken" ("jemandem etwas zum Geschenk machen").

Si je veux offrir à boire à quelqu'un (lui proposer à boire) ou si je me demande ce que la technologie peut nous apporter, nous offrir, ou encore si je fais une offre commerciale, j'emploierais "bieten". A rapprocher de l'anglais : "to bid".

Si je veux faire cadeau de quelque chose à quelqu'un, offrir sans contrepartie, alors j'utiliserais "schenken".

Si je donne des ordres à quelqu'un, ou du travail, ou des détails ou des conseils, alors c'est "geben" qui s'imposerait.

Ainsi, une traduction comme "Que proposes-tu aux enfants ?" pourrait être acceptée.

Vielleicht!

March 14, 2016

https://www.duolingo.com/machiennelili

mais il est l'allemand :D Ich biete meinen Gästen Getränke an. Ich biete meine Hilfe an. Il est une politesse chez nous :)))) A un enfant offrent quelque chose, quelque chose ne lui signifie pas offrir! Cela signifie que je dois m'occuper de son avenir. S'occuper de la formation, s'occuper d'une vie sans soucis. Mais j'ai les problèmes semblables avec la langue française. J'ai résolu le problème pour moi-même suivant. Je me dis, j'apprends le français et non l'allemand. Les deux langues ont ses particularités.

March 16, 2016

https://www.duolingo.com/Berlac

Eine Sprache zu lernen ist wie ein anderes Leben leben! Aber es ist schwer. Wir müssen anders denken! Und das ist, was interessant ist...

March 17, 2016

https://www.duolingo.com/ChristianR32353

"Proposer" serait plutôt "vorschlagen" ne pensez-vous pas?

December 14, 2017

https://www.duolingo.com/Berlac

A l'époque où j'ai fait ce commentaire, j'essayais de distinguer les emplois respectifs de "schenken" et "bieten". Il est intéressant de constater que dans son commentaire machiennelili a utilisé "anbieten" (au lieu de bieten) dans des contextes où la traduction française pourrait être "proposer" au lieu de "offrir". Lorsque je sers à boire à mes invités, je peux aussi bien dire : "qu'est-ce que je vous offre ?" ou "qu'est-ce que je vous propose ?", de même que je peux "offrir" ou "proposer" mon aide à quelqu'un. Le verbe "anbieten" s'utilise ainsi dans des contextes de choix, de mise à disposition ou encore de vente. De fil en aiguille, nous arrivons, par glissement de sens, aux synonymes de "anbieten" qui peuvent être "vorschlagen", "empfehlen" et même "anregen" et dont une traduction possible pourrait être, selon les contextes, "proposer".

Pour m'aider à résoudre la question difficile du mot juste dans un contexte donné, j'ai adopté une heuristique qui vaut ce qu'elle vaut et que je teste au fil des mots nouveaux que je rencontre : j'emprunte une métaphore à la physique mécanique, le "centre de gravité" que je détourne pour saisir et retenir le sens d'un mot, en "sens de gravité". Le "sens de gravité" d'un mot détermine une sorte de point d'équilibre à l'instar du "centre de gravité" d'un objet. Certains mots (faiblement polysèmes) ont un "équilibre plutôt stable", d'autres (fortement polysèmes) sont au contraire très" instables. Pour ces derniers, la recherche d'un "sens de gravité" prend beaucoup plus d'intérêt que pour les premiers.

Prenons "schenken", un mot de la même "famille" vient tout de suite à l'esprit "das Geschenk, -en". Ici, c'est l'idée, le concept de "cadeau" ou de "don" qui domine. Dans un contexte de cadeau et de don, j'utiliserai donc (avec relativement peu de chances de me tromper) le verbe "schenken".

Passons maintenant à "bieten" ou "anbieten". Voilà "das Angebot, -e) qui apparaît dans le champ sémantique mais aussi lexicographique) du verbe. Ce sont les idées d'"offre", de "choix", de "promotion" qui dominent, qui donnent à cette famille son "sens de gravité". Dans ces contextes, j'emploierai donc "bieten" ou "anbieten" de préférence à "schenken" pour rester dans ma zone de confort avec au moins 80 % de chances d'utiliser le mot juste.

Ma "méthode" (;-) consiste donc à tourner autour du mot (comme on peut tourner autour du pot !) pour découvrir son "sens de gravité". Tout est bon pour y arriver : l'étymologie, la proximité lexicographique, des phrases où le mot est utilisé en contexte, etc. C'est très intuitif et beaucoup plus amusant que d'essayer d'apprendre et retenir les six sens de "schenken" ou les douze de "bieten" donnés par le Wiktionary.de (mais qui ne sont pas inutiles pour autant).

Pour l'instant cela a l'air de marcher pour moi ...

December 16, 2017
Apprends l'allemand en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.