https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Odorant ou goûté ?

Bonjour !

Je suis étudiante en troisième année de licence à la Faculté de Lettres de Sorbonne Université. Je fais des recherches sur le français parlé dans une ville de la Marne appelée Anglure. J'ai réalisé un questionnaire, et j'ai besoin de beaucoup de réponses. Même si vous ne venez pas d'Anglure, votre avis m'intéresse : mon but est de savoir si ces mots et expressions sont toujours utilisés aujourd'hui, et si oui, par qui et où. Qui sait, peut-être que ces mots sont utilisés en Belgique, au Pays basque, en Nouvelle-Angleterre ou à la Réunion !

Venez représenter votre région dans ce questionnaire : [Edit : questionnaire fermé.]

Merci d'avance à tous ceux qui répondront au questionnaire, et surtout à ceux qui le partageront !

Et vous, vous dites qu'un fruit qui sent fort est "odorant" ou "goûté" ?

April 11, 2019

44 commentaires


https://www.duolingo.com/NyguenRube

Enquête intéressante. Ça mérite un lingot ; et hop ! Tout le monde devrait y répondre ; cela ne prend que sept minutes maximum.

Bonne continuation à toi.

April 11, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Merci beaucoup ! Ça me fait plaisir de lire ça :)

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/DomenicaDom

J'ai répondu "goûté" dans le questionnaire mais je pense m'être trompée, ça doit être plutôt "odorant". Goûté c'est plutôt le sens "qui a du goût". Non ?

April 11, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

C'est ce que je me suis dit. Nous ne sommes clairement pas face à des adjectifs qualificatifs de même sens. Il y a une forte nuance.

Par contre, pour dire « qui a du goût », j'utiliserais plutôt les mots « goûtu », voire « savoureux » (qui a de la saveur). Il me semble bien que « goûté » ne soit qu'utilisé en tant que participe passé du verbe « goûter ».

April 11, 2019

https://www.duolingo.com/DomenicaDom

Ben non... même en Bretagne j'ai souvent été étonnée d'entendre l'expression "ohu, cette "chose" là alors, elle est goûtée !" Tout à fait dans le sens "goûtu-savoureux". Je vous assure que c'est vrai, et encore utilisé, du moins par les "vieilles" personnes... :D

April 11, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Ce sujet de discussion met vraiment en évidence le fait qu'outre les langues régionales telles que le breton ou le picard, on trouve également des différences de sens et donc d'usage au sein d'un même dialecte.

Et des interjections originales aussi (« ohu » ;D).

Résidant en Gironde entre Bordeaux et l'océan Atlantique, je n'ai pas souvent l'occasion d'entendre de singularités locales. En-dehors du « gavé » (utilisé en tant que synonyme de « très ». Ex : « gavé loin ») que j'entends parfois, je n'ai pas remarqué grand-chose de notable.

Après, tout peut également dépendre de l'âge de nos interlocuteurs : il est possible aussi qu'un enfant n'utilise pas les mêmes vocables, expressions et intonations qu'un adulte ou qu'un retraité, ou que le sens soit différent pour un même mot.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

C'est très dur de se rendre compte qu'on a des mots, expressions et prononciations typiques de sa région : on y est tellement habitué qu'on n'arrive pas à imaginer qu'on utilise pas ces mots en dehors de là où on vit. Mais oui : l'âge d'une personne, son métier, le lieu où elle habite, les langues vivantes qu'on parle et beaucoup d'autres choses définissent le français qu'on parle (et ça s'applique à toutes les langues vivantes). C'est parce que j'ai un cours à l'université dédié aux manières de parler français dans le monde que je me rends compte de tout ça. Au final, chaque personne parlant le français parle un français unique, et ça, je trouve ça génial :D

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Exactement ! Ce sont ces différences qui, en définitive, nous unissent au sein même d'une même langue. C'est vraiment excellent !!

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Il n'y a aucun jeune qui utilise le mot "goûté" dans ce sens ? Ça veut dire que c'est un mot qui commence à être "vieilli" (littéralement, "qui sort progressivement de l'usage"). Un de mes professeurs fait des recherches sur des expressions comme celle-là. Je vais lui en parler. Merci !

Et merci d'avoir répondu au questionnaire !

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/DomenicaDom

Non, je n'ai jamais entendu un jeune dire cela par ici. Et même ma génération Babyboom ne l'emploie pas. Mais je me souviens fort bien d'une marchande de fromages qui disait toujours : prenez un morceau de celui-là, il est bien goûté. Si cette brave dame est toujours en vie elle doit bien être centenaire... :D

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Ah oui ! Ce sont vraiment les personnes âgées qui utilisent ce mot :o

Petite question : est-ce que vous avez entendu le mot "goûté" dans ce sens-là dans des villages et/ou dans des grandes villes en Bretagne ? (C'est pour savoir si c'est typique de toute la Bretagne, ou si ça ne se dit que dans quelques villes ou quelques villages ^^)

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Ça dépend d'où l'on vient en France : le mot "goûté" peut vouloir dire "qui a du goût", "qui a une forte odeur" ou encore "qu'on a goûté" (par contre, lequel de ces emplois est utilisé à Anglure et ses environs, je ne vais pas vous le dire : ça fausserait mes résultats ^^).

Merci d'avoir répondu à mon questionnaire !

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Il n'y a pas de mauvaise réponse, ni de piège : tous les mots et définitions de mots qui sont dans le questionnaire existent. Seulement, en fonction d'où on vient, on leur attribue un sens différent :)

Pour donner un exemple qui ne spoile pas le questionnaire, "un gosse" en France métropolitaine, c'est un mot familier pour dire "un enfant", au Québec, c'est "un testicule". C'est le même principe dans le questionnaire, sauf que j'ai utilisé des mots venant d'Anglure et de ses environs ^^

Dans tous les cas, merci d'avoir répondu au questionnaire !

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

De rien ! J'espérais bien que de poster un message permettrait d'attirer l'attention sur ton questionnaire et de provoquer quelques réponses.

L'exemple que tu donnes montre qu'il y a quand même souvent un certain côté subtilement cocasse ou ostensiblement amusant à ces mots qui sont en quelques sortes détournés de leur sens originel. Ça prête à sourire...

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Et ç'a marché ! Merci beaucoup !

Tout à fait ! J'ai même un petit exemple à partager avec vous : ma tante a accompagné un groupe scolaire lors d'un voyage au Québec il y a une dizaine d'années. En arrivant sur le sol québécois, elle dit au douanier : "Ah bah dis donc, qu'est-ce qu'ils sont contents d'enfin descendre de l'avion tous nos gosses !" Alors le dounier explose de rire, et lui explique ce que veut dire "gosse" au Québec. Son histoire m'a tellement marquée que je m'en souviens encore aujourd'hui :D

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Ha ha ha ! Excellent ! Je pense que ta tante ne s'imaginait pas que cette simple phrase allait provoquer l'hilarité du douanier. N'empêche qu'il y a de quoi rigoler ! Pour peu que les enfants soient descendus de l'avion deux par deux... ;-p

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Odorant. Pour moi, gouté (orthographe aussi correcte depuis 1990 que goûté) veut dire que tu as mordu dedans.

April 11, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Pas mal de souligner les modifications orthographiques apportées à la langue française en 1990 par l'Académie française : c'est là aussi un gros sujet.

Je reste encore personnellement très attaché aux anciennes orthographes que j'utilise encore aujourd'hui, du moment qu'elles sont encore de rigueur, acceptées et donc valables. Seuls quelques mots me semblent préférables dans leur version post-1990, comme « évènement » ou les chiffres rédigés en lettres qui exigent désormais un trait d'union (« quatre-cent-cinquante-six » au lieu de « quatre cent cinquante six »). En général, je préfère garder les accents et autres caractères spéciaux.

Ainsi, bien que « gouté » soit correct, je continuerai à l'orthographier avec l'accent circonflexe sur le U : « goûté ». Choix très arbitraire dû à ma préférence pour les graphies traditionnelles... en général.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Pour moi, c'est plutôt l'inverse : j'utilise plutôt la graphie révisée, telle que assoir ou nénufar. Mais ce que je trouve de terrible, c'est que le correcteur indique ces orthographes comme étant des fautes, 29 ans après !

Je donne des cours bénévoles de FLE, français langue étrangère, à des migrants, et je leur indique de préférence la nouvelle orthographe, tout en leur disant que les deux sont possibles. Sans m'y attarder, ils ont d'autres choses plus indispensables à apprendre.

Et je suis favorable à une simplification réelle de l'orthographe, tout en sachant que le système de liaisons orales ne permettra pas une simplification aussi radicale que pour l'espagnol ou le turc. En cela, j'ai plutôt l'impression d'être une exception, et je sais que je ne verrai jamais cela, mais bon, je vois les difficultés d'apprentissage, et je sais bien que plus une langue est compliquée à apprendre, moins elle a d'influence dans le monde par rapport à ce qu'elle devrait avoir.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Je pense que c'est effectivement une bonne méthode dans le cas des immigrés en France : le plus important est qu'ils réussissent à comprendre ce qu'ils lisent (donc, il faut qu'ils connaissent les variantes d'orthographes les plus répandues), et qu'ils soient compris lorsqu'ils écrivent (donc, il faut qu'ils écrivent les mots d'une manière qui est connue la plupart de ceux qui parlent français).

L'orthographe simplifiée est un bon compromis, parce que des réformes en orthographe sont en train d'être passées pour les rendre standard (donc, de plus en plus de gens les connaissent), et c'est très bien pour des immigrés, qui ont besoin d'apprendre à écrire le français rapidement pour devenir autonomes.

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

L'orthographe française est une chose très compliquée à appréhender, en particulier dans l'enseignement du français. Qu'est-ce qu'on doit apprendre aux enfants et aux étrangers qui apprennent le français : l'orthographe la plus simple, mais pas employée par tous, ou celle employée par tous, mais plus complexe ? Est-ce qu'un enseignant doit transmettre la façon dont lui écrit le français, ce que l'Académie française recommande, ou ce qui semble être le plus employé ? Doit-il montrer qu'une seule orthographe pour simplifier l'apprentissage du français de ses apprenants, ou montrer toutes les variantes possibles pour que les apprenants puissent toutes les comprendre (quitte à rendre l'apprentissage du français plus compliqué) ?

Moi-même qui me destine à l'enseignement du français à des étrangers, ce sont des questions auxquelles je n'ai pas encore de réponse, mais c'est un sujet très intéressant ^^

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Hon-hon... Tes interrogations sont très pertinentes...

1/ Qu'est-ce qu'on doit apprendre aux enfants et aux étrangers qui apprennent le français : l'orthographe la plus simple, mais pas employée par tous, ou celle employée par tous, mais plus complexe ?

Ma réponse : Je pense que le plus simple est d'y aller progressivement en insistant dans un premier temps sur l'accessibilité, c'est-à-dire la facilité. Du coup, commencer par l'orthographe la plus simple pour habituer aux genres masculin et féminin, aux temps de conjugaison simple, au vocabulaire basique et aux prononciations les plus usuelles me semble le plus convenable dans un premier temps. Pronoms personnels, temps de l'indicatif, structures faciles de la phrase (Sujet - verbe - complément), questions et exclamations, mots de la vie courante (personnes, métiers, nourriture, commerces, vêtements, animaux, météo, sentiments, corps humain, etc.) peuvent déjà permettre de composer ses premières phrases. Comme sur Duolingo, utiliser des images, des objets réels (« ceci est un livre »), voire des animations (dessins animés et consorts) peut simplifier les choses et commencer à créer des associations [langue native -> français]. L'orthographe employée par tous ne me semble pas être systématiquement la plus complexe.

De là, il est ensuite possible de travailler sur l'oral en mettant en évidence les différences entre le français basique assimilé et le langage familier, comme la non-inversion du sujet et du verbe dans une question. Ex. : « Tu manges des escargots ? » au lieu de « Manges-tu des escargots ? ». De fait, cela te permet non seulement d'en venir aux intonations pour donner un caractère interrogatif à une phrase en apparence affirmative, mais également de parler de la culture française (manger des escargots) à des élèves qui s'éveillent à la France et à ce qui fait ses charmes et sa singularité (en cours, ça détend l'atmosphère et fait rire les élèves). Pour captiver ton auditoire et le détendre dans le difficile exercice qu'est l'apprentissage du français, tu dois les intéresser, les faire réagir, les éveiller.

2/ Est-ce qu'un enseignant doit transmettre la façon dont lui écrit le français, ce que l'Académie française recommande, ou ce qui semble être le plus employé ?

Ma réponse : je pense qu'il faut commencer par observer le respect des préconisations de l'Académie française en stipulant bien à tes élèves que ce n'est pas forcément représentatif du français courant. Préviens-les à l'avance et ne les oblige pas à s'adapter à tes choix arbitraires : au contraire, laisse-leur le libre-arbitre. Encore une fois, pars de la base de l'Académie française, et ensuite seulement, viens-en aux différences. Explique-leur tes choix de mots, de formulations, donne-leur la raison de tes préférences pour voir s'ils y sont sensibles et oriente-les vers d'autres styles écrits et oraux s'ils n'ont pas les mêmes sensibilités et raisonnements que toi.

3/ Doit-il montrer qu'une seule orthographe pour simplifier l'apprentissage du français de ses apprenants, ou montrer toutes les variantes possibles pour que les apprenants puissent toutes les comprendre (quitte à rendre l'apprentissage du français plus compliqué) ?

Progression, progression. Toujours. Simplifie avec une première orthographe, éprouve leurs connaissances avec des exercices pour les tester et lorsque tu vois qu'ils ont assimilé cette base, commence à travailler sur les variantes avec eux.

Conclusion : l'apprentissage d'une langue étrangère est un parcours long et semé d'embûches, avec de grands moments de zèle et de résultats probants et d'autres empreints de démotivation et de difficultés. Durant ce long processus d'assimilation et d'automatismes à mettre en place, le découragement est la première raison, il me semble, pour laquelle les apprenants finissent par abandonner cette belle expérience. Du coup, il me semble que le plus important est de leur laisser le temps. En tant qu'enseignante, je pense que tu devras garder à l'esprit que tu es comme une compositrice de musique : tu choisis les notes comme des contenus de cours que tu insères sur une partition. Mais ce sont tes élèves qui seront à la fois les chefs d'orchestre et les musiciens : ce sont eux qui détermineront la vitesse d'exécution de tes mélodies, laquelle prendra vie à leur rythme. Ils joueront ce que tu leur soumets, mais s'exécuteront mal si ton contenu n'est pas adapté à leur niveau. L'important est de rester alerte, vigilante, d'être dans la communication avec eux, dans l'empathie, et de t'adapter à chacun d'entre eux pour trouver les mots et les procédés les plus à même d'être efficaces.

Enfin, c'est comme ça que je vois les choses. J'ai été professeur de français pendant un an à Tôkyô et avais des petites classes de quatre élèves : c'est là que j'ai compris qu'il fallait rendre un cours dynamique, animé, qu'il fallait conquérir ses élèves pour mieux leur enseigner la langue. Faire des jeux, des sketches, les faire se poser des questions les uns aux autres pour se présenter, par exemple, est une méthode efficace qui a porté ses fruits. Et puis notre langue a la cote : notre prononciation, nos accents sont chantants, poétiques, voire romantiques tout comme nos mots. Galvanise-les en leur faisant écouter une chanson simple sur laquelle vous pourrez ensuite travailler : les entendre parler français de si belle manière les motivera.

En tout cas, tu es dans la bonne dynamique, je pense : te poser des questions, en parler ici, chercher des réponses montre que tu sais te préparer à sauter dans le grand bain autant que tu sais te remettre en question pour savoir si tu nageras bien. C'est ce qui me pousse à croire que tu excelleras dans l'enseignement.

Bon courage ! (^^)

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/DomenicaDom

Ma doué béniguet, cette conversation devient réellement passionnante ! Voilà l'idée que je me fais d'un forum de discussion. Je suis ébarnouflée (chez moi on dit spontée) mais totalement ravie ! :D

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Passionnante, oui ! Tu as raison. C'est là que l'on s'enrichit : avec des échanges, des points de vue, un argumentaire, une ouverture d'esprit. Je suis... euh... totalement ravi aussi !

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/DomenicaDom

Pour répondre à NyguenRube (je n'ai plus accès à la fonction Répondre sur ton message) : je note que tu n'as pas absorbé le mot "ébarnouflé"... ARF C'est chouette pourtant, non ? Moi j'adore. Et vive la Champagne et les Champenois... et les autres aussi ! Comment ne pas s'intéresser aux problèmes (et aux solutions) de la langue et du langage, qui ont la particularité incroyable de diviser et, à la fois, quand ils sont compris, de rassembler tous les peuples ? L'esperanto était probablement une bonne idée... qui n'a pas vraiment bien fonctionné...

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Argh ! Je n'ai plus le bouton RÉPONDRE non plus !

Pour te répondre, DomenicaDom, je n'ai pas absorbé le mot « ébarnouflé » car je ne le connais pas. Re-Argh ! Je t'avoue être particulièrement mauvais en termes d'expressions françaises locales et ai toujours conservé une approche académique de la langue. Cependant, j'avoue bien volontiers avoir l'impression d'avoir fait, dans les grandes largeurs, le tour du français conventionnel, voire scolaire et littéraire, et je sens que je commence à m'ouvrir progressivement à des dialectes plus singuliers, exotiques, ruraux, traditionnels, sinon désuets et à mille lieues de notre langue nationale.

Néanmoins, si je ne pratique pas ces expressions et idiomes bien de chez nous, j'en suis respectueux car ils font partie de notre patrimoine culturel et j'ai bon espoir qu'ils garderont encore longtemps leurs plus belles lettres de noblesse. C'est d'ailleurs pour cette raison que je commence à m'y intéresser : pour promouvoir leur survie en les apprenant pour mieux les transmettre moi aussi.

Ceci étant dit, je suis également sponté ; ce sujet de discussion prend une tournure des plus intéressantes.

Pour rebondir sur ce que tu dis en termes de particularités de la langue et du langage, je dirais également que les langues permettent de transmettre une information brute enrobée dans une coquille de vocables sonores et visuels. Cette coquille, c'est la langue, mais en nous-mêmes, le sens est le même. Pour schématiser, je conclurais en disant que la forme des mots nous divise alors que le fond, universel, nous unit. Mais les mots, quelle que soit la langue, ne sont parfois pas suffisants pour exprimer quelque chose, notamment par rapport aux cinq sens : car nulle description n'est plus efficace que le fait de faire sentir un parfum ou de faire ressentir une sensation pour l'expliquer. Les langues ont leurs limites.

Alors si des mots comme « ébarnouflé » peuvent nous enrichir et nous aider à faire passer une idée, un message, de manière plus éloquente, alors pourquoi pas ?

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

"Ma doué", mais c'est une expression du sud, ça ! ;) Il y a bien longtemps que je ne l'ai pas entendue, habitant le centre de la France.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Moi aussi, je trouve cette discussion intéressante. Sinon, je n'aurais pas mis tous ces posts.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Je suis d'accord : cette conversation est vraiment fascinante ! Je ne pensais pas que ça vous plairait autant, merci à tous :D

C'est vrai que la langue française est extrêmement riche, en particulier si on prend en compte tous les mots qui sont typiques d'une région. Rien que pour le mot "serpillère", il existe plus d'une dizaine de mots différents en France, en Belgique et en Suisse ! Si cette question vous intéresse, je vous mets un lien vers le site "Français de nos régions" géré par un de mes professeurs à l'université, M. Mathieu Avanzi : https://francaisdenosregions.com/ (et voici un de ses articles sur la serpillère : https://francaisdenosregions.com/2016/09/01/la-serpilliere/)

Toutes les cartes aident à bien visualiser les endroits en France où on utilise tel ou tel mot, ou on prononce les mots de telle ou telle manière. Ce sont des sujets qu'on aborde à l'université, mais je trouve qu'il les vulgarise assez bien de sorte à ce que tout le monde puisse les comprendre ^^

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Réponse au 1)

Oui, il ne faut pas les assommer sous des tonnes de nouveautés, mais se mettre à leurs places et voir leurs possibilités.

Pour les questions, je leur ai fait une leçon sur les trois formes de questions 1- inversion du sujet, 2- est-ce que, 3- intonation seule.

Pour les exercices sur les nombres à trois ou quatre chiffres, j'ai pris des dates historiques en expliquant à quoi ces dates correspondent. Du coup je leur passe un peu de culture historique française en même temps.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Très bonne méthode aussi, en effet, d'utiliser des dates historiques pour leur enseigner les nombres. Bien joué ! Tu as toi aussi l'air d'être efficace dans l'enseignement du français. Continue comme ça !

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Pour le reste, entièrement d'accord sauf sur un petit point : le français est une langue plate. Sauf pour les gens qui ont un accent du sud, comme moi, qui accentuent les avant-dernières syllabes précédant un e muet. D'ailleurs, quand j'étais petit, je me rappelle avoir eu un cours sur les e muets auquel je n'avais rien compris puisque je les prononçais, ces e muets. Ça m'avait marqué suffisamment pour que je m'en souvienne plus de 50 ans après. lol

Mais vraiment sur tout le reste, comme par exemple se remettre en question (et ne pas faire strictement le programme que l'on avait prévu), entièrement d'accord.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

Il est vrai que le français est une langue plate, mais je pense aussi que tant que les langues régionales, les patois et autres dialectes locaux perdureront, elle ne le sera jamais complètement puisque, comme tu le soulignes, les accentuations telle que celle que tu ajoutes toi-même sur l'avant-dernière syllabe précédant un E muet, génèrent des variations qui augmentent l'amplitude sonore du parlé. La platitude en est donc altérée, fondamentalement.

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Merci beaucoup d'avoir partagé ton expérience ! Je garde tous ces conseils en tête pour les appliquer plus tard !

Oui, en y repensant, je pense que c'est capital d'y aller progressivement : si on enseigne les choses les plus complexes dès le début, l'apprenant n'arrivera pas à apprendre efficacement ce dont il a besoin.

Quant à la forme du cours, qu'on enseigne à un immigré en France ou à un apprenant dans un pays non francophone, c'est très important de lui apporter des élements de culture : en plus de captiver son attention, ça lui donne un certain nombre de sujets de conversation pour le jour où il parlera avec un francophone.

Et oui, les cours qui m'ont le plus fascinée (et qui me fascinent toujours le plus aujourd'hui) sont ceux où l'enseignant avait fait quelque chose de ludique : des débats, des mises en situation, des jeux, ou quelque chose où il m'a incitée à créer quelque chose à partir de ce que je savais (saynète, vidéo, BD, livret, etc.). Je pense que c'est tout simplement parce que, en faisant ça, on nous incite à utiliser les compétences qu'on a déjà, on parle de nos centres d'intérêts. On est plus impliqué, donc on apprend mieux ^^

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/NyguenRube

De rien. Je te souhaite vraiment de réussir.

J'aime beaucoup ce que tu dis lorsque tu parles de ce qui t'a incitée à créer. Prendre une base de connaissances acquises pour concevoir est le meilleur moyen de pérenniser ses connaissances et de les faire partager aussi. C'est une manière, en effet, de mettre en application le fruit de l'enseignement. La théorie est le fondement de l'apprentissage, mais c'est la pratique qui va sceller ces connaissances qui nous ont été dispensées, à nous en tant qu'apprenants, et que nous faisons fructifier pour se les approprier soi-même et les maîtriser avec le temps. Une aptitude ne me semble avoir aucune raison d'être si elle n'est pas utilisée. En tant qu'enseignants, il est donc important d'inciter les élèves à se servir de leurs mots, de leurs formulations pour créer.

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Cela fait maintenant trois ans que je donne des cours de FLE à des migrants dans un cadre bénévole et associatif.

Le plus important est de s'adapter à ses élèves. Voir quels sont leurs principaux problèmes. La prononciation, la conjugaison, l'orthographe, ou simplement l'écriture. Le vocabulaire : ne pas leur enseigner des mots recherchés, mais ceux dont ils vont avoir besoin dans la vie de tous les jours.

Mais pour assoir, je leur apprends vraiment assoir, en les informant que asseoir est aussi correct. Mais je trouve qu'une graphie plus simple sera plus facilement retenue, et ici, le e est vraiment superflu.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

Pour continuer mon post précédent, pour les conjugaisons :

  • le présent des verbes réguliers 1er et 2ème groupe, puis 3ème groupe du type mentir. J'y ai ajouté les verbes très courants comme aller ou faire et dire.

  • le passé composé après avoir expliqué les participes passés.

  • le futur.

  • l'imparfait.

Ensuite, on peut passer au subjonctif présent qui est somme toute assez simple.

Puis préciser le présent des verbes irréguliers.

J'ai fait comme ça mais je n'ai pas de formation professionnelle. Je l'ai juste fait au ressenti.

Bien sûr, dans un cours, je ne leur fais pas un seul sujet pendant deux heures. Il ne faut pas qu'ils s'ennuient.

Je m'arrange pour qu'ils aient une partie vocabulaire, une partie expression orale, une partie grammaire, une partie exercice, une partie phonétique si besoin, etc...

Enfin, autre chose, connaitre plusieurs langues, même simplement les bases, permet de mieux cerner les difficultés que vont avoir les étrangers à apprendre notre langue.

Par exemple, j'étudie le turc. L'ordre des mots est presque l'inverse par rapport à nos langues ouest-européennes. Si l'enseignant n'a pas ça en tête, il peut passer à côté des difficultés que vont avoir les élèves à apprendre notre langue.

Bon, voilà quelques réflexions suite à ton post.

Bonne continuation dans tes études ou ta vie professionnelle.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Je connais quelqu'un qui se destine aussi à l'enseignement du FLE pour les migrants en France, et qui fait du travail administratif dans une association où on enseigne le FLE. Elle aussi apprend beaucoup de langues sur Duolingo pour anticiper les difficultés qu'elles pourraient rencontrer lorsqu'elle enseignera plus tard, et certaines conseils que tu as donné sont des conseils que les professeurs de FLE dans son association lui ont déjà donnés.

Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils ! Je les ai tous notés, pour être sûre de ne pas les avoir oubliés d'ici le jour où je commencerais à enseigner. Tu n'as peut-être pas eu une formation professionnelle, mais ça se voit que tu te sais de quoi tu parles, que tu as de l'expérience dans l'enseigenement du FLE, ce qui est le plus important à mes yeux :)

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

Que tu y as goûté (ou "gouté"), que tu connais le goût de l'aliment. D'accord !

Merci d'avoir répondu au questionnaire !

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/Yves23A

De rien. Si ça peut t'aider, c'est avec plaisir.

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/lana-ines

Personnellement je dirais un fruit odorant

April 12, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

C'est ce que semble dire la plupart des gens sur cette discussion. Merci d'avoir répondu au questionnaire !

April 13, 2019

https://www.duolingo.com/sourirreee

odorant

April 15, 2019

https://www.duolingo.com/LaVacheModerne

OK ! Merci d'avoir répondu au questionnaire :)

April 15, 2019
Apprends une langue en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.