Duolingo est le moyen d'apprendre les langues le plus populaire au monde. En plus, c'est gratuit à 100 % !

https://www.duolingo.com/Farmermarie04

les chèvres

La chèvre domestique est un mammifère herbivore et ruminant, appartenant à la famille des bovidés, sous-famille des caprins. La chèvre a été domestiquée dès le début du Néolithique1 (environ -10000 ans), vraisemblablement d'abord pour son lait, puis pour sa laine, sa viande, sa peau et son cuir. La plupart du temps, les chèvres sont domestiquées, mais on les trouve aussi à l'état sauvage dans quelques contrées du Caucase, d'Iran, d'Afghanistan ou d'Irak. La chèvre est un animal d'assez petite taille, à cornes arquées ou sans cornes (motte), très agile, particulièrement adapté au saut. Sa température interne normale est assez élevée (de 38 à 39,5 °C). On la trouve dans toutes les régions du globe, particulièrement en montagne. Les mâles sont appelés boucs et les petits sont des chevreaux (parfois encore appelés cabris). Le mâle castré peut être appelé menon dans certaines régions. Les boucs dégagent toujours une odeur puissante, accrue au moment du rut.

Les yeux de la chèvre ont une particularité, leur pupille est rectangulaire et horizontale, ce qui lui donne un regard étrange ; cela lui permet en fait d'avoir un plus large champ de vision.

La chèvre adulte a 32 dents : 8 incisives inférieures qui s’appuient sur la gencive supérieure qui forme un bourrelet résistant (elle n'a pas d'incisives supérieures). Le fond de la bouche est garni de 24 molaires (12 à chaque mâchoire).

Les chèvres ont toutes 60 chromosomes2 par cellule. La chèvre mesure entre 80 cm et 1 m, et pèse, selon ses origines, entre 15 kg et 80 kg. Elle vit en moyenne 14 ans.

La chèvre bêle ou béguète. Certaines races de chèvre, parmi les moins rustiques (alpine, Saanen, etc.) ne peuvent rester en plein air pendant les mois d'hiver. Comme beaucoup d'animaux d'élevage, elles doivent avoir accès à de l'eau en quantité suffisante.

Beaucoup d'espèces de chèvres sont victimes d'infestations parasitaires. Les vers intestinaux peuvent être éradiqués par vermifugeassions. Il convient de contenir également l'infestation du pelage par les puces, tiques ou autres parasites.

La chèvre est un ruminant: elle possède 4 estomacs. Dans un premier temps, elle avale grossièrement ses aliments puis les régurgite lorsqu'elle est au calme pour les mâcher , c'est ce que l'on appelle la rumination. Elle les avale de nouveau ensuite dans un autre estomac où ils poursuivent leur digestion

Elle se nourrit de toutes sortes de végétaux sauvages ou cultivés. Ces besoins journaliers sont de l'ordre de :[réf. nécessaire] deux kilogrammes de matières sèches (10 kilogrammes de vert) qu'elle pâturera ou d'un foin composé de légumineuses (vesce, lotier, luzerne, etc.) et de graminées (dactyle, ray-grass, etc.) ; dix litres d'eau environ (variable selon que la ration se compose de vert ou de sec) ; du sel ou une pierre à sel à volonté (compléments en sels minéraux).

La météorisation est une affection qui peut tuer une chèvre en quelques heures. Elle est en général provoquée par la consommation de repousses d'herbes, ou d'herbe trop mouillée de rosée, ou d'un brusque refroidissement. La digestion étant brutalement arrêtée, l'herbe fermente dans l'appareil digestif, occasionnant le dégagement de gaz. Au printemps, pour les troupeaux faisant la transition entre les chèvreries et les pâtures (« mise à l'herbe »), les éleveurs continuent à fournir une partie d'alimentation sèche.

La chèvre peut se reproduire dès l'âge de 7 mois. En général, les chaleurs ont lieu à la fin de l'automne. La gestation dure 5 mois, au terme de laquelle la chèvre met bas un ou deux chevreaux. On procède au sevrage des petits à environ 2 mois (entre 14 kg et 16 kg). On a donné aux caprins domestiques le nom scientifique de Capra hircus au XVIIIe siècle, avant le développement de la biologie évolutive. Cette dernière a mis en lumière l'étroite relation existant entre les races domestiques et sauvages. Dans ce contexte, le statut scientifique des « espèces » domestiques a été remis en cause, et beaucoup de biologistes ne les considèrent plus désormais que comme des formes domestiquées des espèces sauvages originelles.

Une espèce est en effet constituée de « groupes de populations naturelles, effectivement ou potentiellement interfécondes, qui sont génétiquement isolées d'autres groupes similaires5 ». Or, les « espèces » domestiques se croisent avec leur espèce parente quand elles en ont l'occasion. « Vu que, du moins en ce qui concerne les races d'animaux domestiques primitives, celles-ci constitueraient, en règle générale, une entité de reproduction avec leur espèce ancestrale, si elles en avaient la possibilité, la classification d'animaux domestiques en tant qu'espèces propres n'est pas acceptable. C'est pourquoi on a essayé de les définir comme sous-espèces6 ».

On donne alors à la nouvelle sous-espèce le nom de l'espèce d'origine, complété par le nom de sous-espèce (qui reprend l'ancienne épithète spécifique) et depuis 1960 environ, on utilise de plus en plus la désignation "forma", abrégée "f", qui exprime clairement qu'il s'agit d'une forme d'animal domestique qui peut éventuellement remonter jusqu'à diverses sous-espèces sauvages : Capra aegagres f. herbus Races de chèvres[modifier | modifier le code]

Le genre Capra comprend des espèces comme la chèvre domestique, la chèvre sauvage (Capra aegagres), le bouquetin, ou le markhor.

il y a 3 ans

6 commentaires


https://www.duolingo.com/beniderwissal

MERCI BRAUCOUP BEAUCOUP POUR CE DOCUMENT

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/Farmermarie04

bien ses intéressent

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/Raryti

Il est bon

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/sterenn141

il est très bien ton métier marie

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/sterenn141

je t'ai donner 12 lingo

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/Farmermarie04

merci

il y a 3 ans