1. Forum
  2. >
  3. Sujet : Italian
  4. >
  5. "La scrittrice"

"La scrittrice"

Traduction :L'écrivain

December 19, 2014

38 commentaires
Cette discussion est fermée.


https://www.duolingo.com/profile/integra0

Le dico de Duo donne écrivain, auteur. Mais auteur n'est pas accepté comme réponse.


https://www.duolingo.com/profile/Herve.R

On peut être auteur d'un tableau (ou d'une autre œuvre) sans être écrivain.


https://www.duolingo.com/profile/Belphegor82

Est-ce que "autrice" marche ? Contrairement à "auteure" qui a été admis récemment pour pallier les dégâts qu'avait fait l'Académie française (en tentant d'effacer de la langue le féminin de toute profession dite "noble") au XVIIème siècle, le mot est ancient et les sources ne manquent pas. (Et si je vous disais que sous l'Ancient Régime on parlait d'officière, de gladiatrice, de docteuse/doctrice, et oui, d'écrivaine ? siefar(.)org/la-guerre-des-mots/les-mots-de-a-a-z/)


https://www.duolingo.com/profile/MammaMariaNatale

bonjour Belphegor. Le larousse ne donne que auteure comme féminin de auteur. Merci pour le site "la guerre des mots" que je ne connaissais pas et qui est très instructif.


https://www.duolingo.com/profile/Katecool8888

Bon, l'essentiel c'est que DL l'accepte finalement. Nous apprenons l'italien, n'est ce pas ?


https://www.duolingo.com/profile/mogifra

La querelle des Anciens et des Modernes, suite...


https://www.duolingo.com/profile/MammaMariaNatale

pour le fun: un gardien en italien se dit una guardia!!


https://www.duolingo.com/profile/Northius

et un guide, una guida. Mais où veut-on en venir ? :o


https://www.duolingo.com/profile/Katecool8888

Après tous ces échanges extrêmement intéressants, il me semble que, comme il s'agit de la langue française, l'Académie française peut être considérée comme notre seule référence... Ce que DL donne l'impression d'accepter, donc.... Même si les pays francophones donnent à la langue française un air "plus jeune" qui évolue plus vite... Qu'en pensez vous ?


https://www.duolingo.com/profile/Tournier2

L'Académie française n'est pas la seule référence, mais une référence. C'est une sorte de conservatoire de la langue française, une sorte de musée. Mais une langue est un organisme vivant. Les mots, les tournures évoluent. On ne dit plus souliers ni maillots de corps ou tricot, mais chaussures, tshirt ou pull. J'en suis un peu fâché, mais l'usage s'en est imposé. Car il y a d'une part la règle, la norme, qui dit par exemple qu'après "après que" le verbe se met à l'indicatif: après que je suis arrivé... et d'autre part l'usage (extrêmement répandu) qui utilise le subjonctif dans ce cas: après que je sois arrivé... Cet usage qui contredit parfois la norme est l'objet d'une sorte de bible: Le Bon usage, du regretté Grevisse. Où l'on voit que même les "meilleurs" auteurs contreviennent aux normes en vigueur. En définitive, il serait bon de se demander qui de la langue ou de celui qui la parle est le maître et qui est le valet. Si je réponds que la langue est un outil, vous comprenez ma position. Et je dirai auteure (ou autrice), professeure, écrivaine, etc. pour faire plier la langue à mon envie de féminisation.


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Je pense que c'est un choix. Comme pour tout, il peut y avoir des conséquences à ne pas respecter l'Autorité. Mais il y en a également à la respecter. Car l'Autorité n'est pas toujours juste ou morale. Il y a longtemps que j'ai compris que je peux penser par moi-même sans attendre qu'une institution me dise quoi faire. Alors, personnellement, dans la vie de tous les jours, je peux faire mon choix sur beaucoup d'aspects. Pour moi, le féminin s'impose quand je parle d'une femme. Puisque, aujourd'hui, c'est possible, je ne vois pas pourquoi je devrais me contraindre à ne pas utiliser le féminin.


https://www.duolingo.com/profile/Northius

une bonne fois pour toute L'ACADEMIE FRANCAISE NE REGIT PAS LE FRANCAIS. Elle n'a jamais eu cette vocation, aucun texte de loi ne lui donne ce mandat. (Et d'ailleurs, aucun texte de l'eau ne le peut : le français étant parler au delà de nos frontières)

Leur seul mission, c'est de pondre un dico, dont la dernière version date de 1932-1935. Si les siècles passés, l'académie française était une référence, elle est totalement tombé en désuétude après l’avènement des dictionnaires privés qui font beaucoup mieux le boulot qu'elle. De nos jours, ce n'est plus qu'une maison de retraite pour politique payé par nos impôts où on y rentre uniquement par copinage politique. Il suffit d'aller voir ses membres : http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/les-quarante-aujourdhui

De nos jours, cette institution ne représente plus rien, du fait de ses membres n'ayant aucune notion de linguistique, dont leur seule mission (écrire un dico) leur prends plus de 30 ans (là où il y a un siècle, ça se faisait en une année) et qu'en plus, cette seule mission, ils la sous-traitent !

Donc va falloir penser à changer ses référentiels, parce que personne ne peut se faire convaincre par une institution géré par des retraités politiques et profondément conservateur au point de déverser leur haine du changement dans leur recommandation, leur faisant perdre toute crédibilité.


https://www.duolingo.com/profile/scott960125

Tout ce débat est passionnant, mais le rapport avec le cours d'italien est extrêmement mince...


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Ce n'est pas mon avis. Il s'agit de savoir comment traduire de l'italien au français. Il y a de nombreux commentaires sur la façon de traduire dans les autres discussions sur toutes sortes d'autres points du français. Ce n'est qu'une discussion sur la langue parmi les centaines d'autres.


https://www.duolingo.com/profile/SimoneMerciari

Tous vos commentaires sont passionnants et prouvent que beaucoup de leurs auteurs ou auteures ont un très bon niveau d'instruction. J'adore!


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Tout à fait d'accord.


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Merci Napo69 pour cette rectification.

Cela dit, je suis heureuse que la langue française ne soit pas une langue morte! C'est pourquoi, elle évolue avec son temps. Nous n'en sommes plus à une époque où Charlotte, Anne et Emily Brontë devaient signer leurs textes avec un pseudonyme masculin pour les faire paraitre. Dans la rue, les gens ont bien compris que les femmes font maintenant partie intégrante de la littérature et de la société. Et la langue appartient à tout le monde. C'est la raison pour laquelle les « autorités » linguistiques s'adaptent à travers le monde. Voici un article pris dans un logiciel de correction du français au Québec, il s'agit d'Antidote: « Antidote endosse les recommandations de l’Office québécois de la langue française, qui préconise la féminisation des titres, des noms de professions et autres appellations de fonctions lorsqu’il est question d’une femme. Vous trouverez donc dans le dictionnaire les formes féminines recommandées par l’OQLF comme une ingénieure, une boulangère, une écrivaine, une médecin, une docteure, une avocate, une programmeuse, une sous-traitante, etc. Cette féminisation, courante au Québec, est également officiellement encouragée en Suisse et en Belgique. Nous la considérons comme participant de la logique profonde de la langue française, qui féminise tout naturellement les professions plus traditionnellement « féminines ». En France, l’Académie demeure réticente, mais l’usage et les grammairiens devraient très bientôt reléguer cet archaïsme aux oubliettes, comme dans le reste de la francophonie.

Si vous écrivez elle est un ingénieur compétent, Antidote corrigera donc en remplaçant par elle est une ingénieure compétente. Libre à vous de refuser cette correction si vous tenez à écrire elle est un ingénieur compétent, mais c’est en connaissance de cause que vous le ferez. Vous saurez qu’un féminin existe pour le mot que vous employez.»

Quant à moi, je trouve que le seul masculin n'a plus lieu d'être dans la société actuelle. Alors, je vais continuer à écrire « auteure ».


https://www.duolingo.com/profile/galeazzi5

je suis pour que l'on dise un" sentinel" au lieu de une sentinelle quand c'est un homme qui monte la garde !!


https://www.duolingo.com/profile/galeazzi5

Est-ce qu'au Canada on masculinise les non féminin désignant un homme comme par exemple "une sentinelle, une estafette..." quand c'est un homme .


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Non, mais je pense que ce serait tout aussi logique que le reste. Cela dit, je ne suis pas étonné de l'écriture de ces noms puisque tous les deux viennent de l'italien: respectivement «sentinella» et «stafetta».


https://www.duolingo.com/profile/mogifra

Alors: un ingénieuse? une entraîneuse? une sapeuse pompière? A vouloir obligatoirement tout féminiser, on devient ridicule. Acceptons que certains masculins restent...neutres.


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Et oui, au Québec, nous utilisons les termes «ingénieure», «entraineuse» et «sapeuse» ou «pompière». Je me trouverais ridicule de ne pas les utiliser puisqu'ils existent bel et bien maintenant que ces professions ne sont plus exclusivement masculines. D'ailleurs, à ma connaissance, le genre «neutre» n'existe pas en français; il n'y a que les genres masculin et féminin. Si j'utilisais le nom «ingénieur», c'est effectivement un masculin que j'utiliserais pour décrire une femme. Et cela me semblerait illogique. Pour finir, si vous lisez l'article du correcteur d'orthographe que je cite dans mon commentaire, il n'y a rien d'obligatoire: « Libre à vous de refuser cette correction si vous tenez à écrire elle est un ingénieur compétent, mais c’est en connaissance de cause que vous le ferez. Vous saurez qu’un féminin existe pour le mot que vous employez. » Alors, vous êtes libre de trouver cela ridicule. Moi, je suis libre d'accepter ce changement et je dirais même plus: cette évolution.


https://www.duolingo.com/profile/mogifra

Bonsoir agatabonadona,

Il est vrai qu’un océan nous sépare. Ici, en France, c’est l’Académie Française qui officie en matière de langage, et même si la rue -et les médias, hélas!- font évoluer notre langue, la référence reste cette antique institution. De ce côté de l’Atlantique, ingénieuse est un adjectif élogieux, une entraîneuse sévit dans les bars de nuit, la profession de sage-femme est ouverte aux hommes et chacun peut montrer la photo de ses gosses sans provoquer un scandale.

En espérant ne pas vous avoir fâché(e ?)


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Je ne suis aucunement fâchée. En bonne française, je sais débattre d'un point sans penser que l'on cherche à porter atteinte à ma personne. Eh oui, je suis française d'origine. Vous ne m'apprenez donc rien concernant le vocabulaire que vous citez. Je reste pourtant convaincue qu'une langue vivante évolue et j'aime ce que les Québécois en font. Et je me dis que cela viendra en France un jour ou l'autre. C'est seulement un peu plus long pour accepter de changer. Et si ce n'est pas le cas, je vivrai très bien avec ... de ce côté de l'Atlantique ou de l'autre! À propos de mot, j'aime l'adjectif que vous utilisez pour qualifier l'Académie française: «antique». Adjectif qui se définit de la façon suivante: «qui appartient à l'Antiquité, qui date d'une époque reculée, passé de mode» selon le Larousse. Ou: «désuet, démodé, usé par le temps, qui appartient à un passé fort lointain, archaïque» selon Antidote... Je ne crache pas sur l'Académie française, je pense qu'elle a sa raison d'être. Mais mon opinion est qu'elle n'est pas assez à l'écoute de son temps et que le langage ne lui appartient pas (fort heureusement!). Il appartient à ceux qui l'utilisent et tant pis pour les puritains! Pour finir,en ce qui concerne les sage-femmes, il existe un mot français pour les hommes: un maïeuticien. Cela dit, je suis tout à fait ouverte à ce que l'on utilise une forme masculine à «sage-femme». Par contre, je ne vois pas le rapport, dans cette discussion, avec la photo d'enfants.


https://www.duolingo.com/profile/Northius

l'Academie française n'a absolument pas mandat par la loi à régir l'usage du français. Elle a eu ce rôle par le passé, à un époque où elle avait une crédibilité.

De nos jours, les dictionnaires modernes ont pris sa place en terme de référentiel.


https://www.duolingo.com/profile/galeazzi5

Que pensez-vous de un "sentinel" quand c'est un homme qui monte la garde ?


https://www.duolingo.com/profile/DESPRES3

Ça ne se dit pas en Français ce mot...


https://www.duolingo.com/profile/MonaLisa1090

auteure est accepté!


https://www.duolingo.com/profile/vetocoq

l'auteure: féminin officiellement reconnu par l'académie


https://www.duolingo.com/profile/Napo69

Malheureusement, l'académie n'a jamais reconnu ce terme:

http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue

"Les termes chercheure, professeure, auteure, par exemple, ne sont aucunement justifiés linguistiquement car les masculins en -eur font, en français, leur féminin en -euse ou en -trice (les rares exceptions comme prieure ou supérieure proviennent de comparatifs latins dont les formes féminines et masculines sont semblables)."


https://www.duolingo.com/profile/mogifra

tiens donc, quelle académie?


https://www.duolingo.com/profile/alain.ternette

En Communauté française de Belgique, un décret de 1993, étudié par le Conseil supérieur de la langue française impose la féminisation des noms de métiers aux administrations de la Communauté et aux institutions qu'elle subventionne. Le décret pris en 1993 a été étudié par le Conseil supérieur de la langue française, alors sous la présidence du professeur Jean-Marie Klinkenberg. La Communauté française de Belgique a publié à l'intention du large public un Guide de féminisation.


https://www.duolingo.com/profile/agatabonadona

Bravo et merci de ces informations.


https://www.duolingo.com/profile/PedroPaulAiello

Je crois qu'en français le nom "écrivaine" est comme "professeure"; on les dit, mais ce n'est pas assez correct, puisque l'académie ne les recconaît pas. Alors, je crois que "femme écrivain" devrait être également une réponse acceptée.


https://www.duolingo.com/profile/Northius

Et fort heureusement, l'académie française n'a pas son mot à dire.


https://www.duolingo.com/profile/olilie27

l'écrivaine n'est pas un mot de la langue française


https://www.duolingo.com/profile/OcciTania

le dictionnaire admet au féminin "une écrivaine" ou "une écrivain"

Apprends l'italien en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.