1. Forum
  2. >
  3. Sujet : Italian
  4. >
  5. "Cosa pensi che io abbia fatt…

"Cosa pensi che io abbia fatto?"

Traduction :Que penses-tu que j'aie fait ?

February 6, 2015

26 commentaires


https://www.duolingo.com/profile/wolain

que penses-tu que j'ai fait?


https://www.duolingo.com/profile/ltlrd

ou : “que j'aie fait”


https://www.duolingo.com/profile/MammaMariaNatale

Oui, dans la forme interrogative, avec le verbe penser, la proposition subordonnée est au subjonctif. Donc

Que penses-tu que j'aie fait?


https://www.duolingo.com/profile/ltlrd

… si je ne suis sûr de rien.


https://www.duolingo.com/profile/clarabellissima

Il y a 3 ans quand j'ai répondu, je pensais "être tout à fait d'accord avec Wolain" et avec l'emploi du temps au Passé composé de l'indicatif dans la proposition relative (que j'ai fait) MAIS NON c'était faux.

C'est bien : "... que j'AIE fait" au subjonctif..


https://www.duolingo.com/profile/clarabellissima

Je pensais que c'était correct alors mais ça ne l'est pas.


https://www.duolingo.com/profile/TRANI1

oui "que j'aiE fait" au subjonctif en français aussi


https://www.duolingo.com/profile/clarabellissima

Il y a 3 ans je pensais qu'il fallait "l'indicatif" dans la proposition subordonnée, mais ce N'était PAS vrai : c'est seulement correct au subjonctif !

Bien que l'action de FAIRE ait bien eu lieu (C'est RéEL), c'est effectivement le subjonctif qui doit être utilisé .


https://www.duolingo.com/profile/checknorisk

je ne suis pas d'accord avec vous, exemple en dialogue :

-tu es chez toi?

-bien sûr, où veux-tu que je sois?

la personne qui répond n'a aucun doute sur sa localisation et pourtant personne ne dirait : -où veux-tu que je suis...

je ne saurais expliquer la règle de grammaire précise qui veut qu'on utilise le subjonctif dans ce cas, mais je suis sûr qu'il faille l'utiliser (encore une certitude et un subjonctif...). L'inversion interrogative du sujet verbe y est sans doute pour quelque chose, à moins que le doute ne soit soulevé par la question initiale, on pourrait traduire la réponse de la seconde personne par :"quelle hypothèse émets-tu donc sur ma localisation?" En français courant oral on admettra souvent : "bien sûr, tu crois que je suis où?" donc un indicatif, mais le langage soutenu appelle le subjonctif.


https://www.duolingo.com/profile/clarabellissima

Bonjour, suis désolée; je ne partage pas votre point de vue ici : avec le verbe PENSER QUE, il existe les deux possibilités selon ce que pense celui qui pose la question, mais l'indicatif est demandé CHAQUE FOIS QU''il y a réalité des faits (voir le premier site cité ci-dessous).

  • C'est soit le subjonctif, soit l'INDICATIF, comme je le pense ici et comme vous-même l'avez indiqué dans les exemples de votre post d'il y a une semaine (comme possibilité) = qu'il A fait, que nous AVONS fait.

Celui (ou celle) qui pose la question : - Que penses-tu que ... ? = est celui/celle qui a fait l'action.

Antériorité dans le temps : 1) celui qui pose la question est aussi celui qui A FAIT L'ACTION ;

2) Puis Il pose ensuite la question à l'autre personne. Voici quelques pistes. Sans rancune. Voilà. Bonne journée.

http://www.etudes-litteraires.com/forum/topic2489-nuances-entre-le-subjonctif-et-lindicatif-dans-une-question.html

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-93819.php


https://www.duolingo.com/profile/checknorisk

merci pour vos liens, que je connaissais déjà, je doute cependant que vous les ayez lus avec attention, car ils tendent à prouver le contraire de ce que vous affirmez.

exemple tiré de la page français facile : le subjonctif s'emploie après un verbe d'opinion à la forme négative/ interrogative :

-penses-tu que les sorcières existent? (homophone/homographe de l'indicatif, mais subjonctif quand même : qu'elles existent) d'autant plus que le contexte de la phrase de DL nous empêche de saisir une quelconque réalité...

quant au sujet de la discussion du forum études littéraires, il porte sur la possibilité d'utiliser le subjonctif après "est-ce que tu penses que" ou "tu penses que". le fait qu'on l'utilise après une forme interrogative inversée comme "penses-tu" est considéré comme acquis dès la première page.

je termine avec mon post de la semaine dernière, les tournures à l'indicatif n'étaient là que pour servir de contre exemple, pour montrer que ça ne sonne pas français.

donc, "Que penses-tu que j'aie fait?" devrait être accepté, tout comme on dirait "où penses-tu que je sois allé?".


https://www.duolingo.com/profile/clarabellissima

Hello, je reprends ma plume (virtuelle) : Effectivement, Checknorisk. vous avez raison :

Avec un verbe d'opinion (penser, croire) dans une question ET aussi dans une phrase négative + mode SUBJONCTIF.

Du coup, je me suis fait une bonne révision !!! Ugh ! Merci à toi d'avoir passé tant de temps pour me faire réaliser que j'avais tort et qu'il fallait bien le subjonctif dans la phrase proposée. Grazie molte.


https://www.duolingo.com/profile/Vassilis3

Il faut que je vous remercie tous les deux parce que moi n'ayant pas le Français comme langue maternelle j'ai trouvé vos remarques très utiles!


https://www.duolingo.com/profile/xapynono

"Qu'est-ce que tu penses que j'aie fait ?" me paraît effectivement possible.


https://www.duolingo.com/profile/Tigaud1
Mod
  • 901

Je me permets de mettre mon grain de sel tardif dans la discussions ; toutes les opinions exprimées dans ce forum sont parfaitement justifiées, dès lors qu'elles sont exprimées de façon nuancée, tant l'emploi des modes indicatif, conditionnel et subjonctif dans les relatives interrogatives est subtil. Il est caractéristique que "Le bon usage" de Grévisse, dans le chapitre consacré aux modes dans les relatives (Chapitre 1117, paragraphe 2°, page 1559 de la 16ème édition) commence par "Souvent, lorsque la relative se trouve après un tour négatif ou dans une phrase interrogative...." ; "Souvent", mais pas "toujours", d'ailleurs l'exemple d'André Chenier cité par Mme MMN montre que l'indicatif peut être légitime ; les révolutionnaires ont déjà coupé la tête du malheureux, nous n'allons pas en plus lui compter une faute de syntaxe...


https://www.duolingo.com/profile/PauleChantry

je crois qu'en français il ne faut pas traduire par un subjonctif. l'italien emploie obligatoirement le subj. pour exprimer un doute


https://www.duolingo.com/profile/MammaMariaNatale

il faut le subjonctif, voir l'argumentaire de cheknorisk


https://www.duolingo.com/profile/alfaetomeg

Mio dio,che cosa è questa incomprensibile?


https://www.duolingo.com/profile/MammaMariaNatale

Per farla breve, con il verbo penser

  • Je pense qu’il est intelligent (forme affirmative, indicatif)

  • Je ne pense pas qu’il soit intelligent (forme négative, subjonctif)

  • Penses-tu qu’il soit intelligent ? (forme interrogative, subjonctif)


https://www.duolingo.com/profile/DottoreCrollo

En conséquence, la traduction proposée est fausse, non ? [la traduction a été corrigée depuis ce post]


https://www.duolingo.com/profile/MammaMariaNatale

oui la réponse correcte est

Que penses-tu que j'aie fait ?

Je viens de corriger (quand j'avais écris le commentaire ci-dessus, je n'étais pas contributeur)


https://www.duolingo.com/profile/DottoreCrollo

Merci ! Je trouve cette leçon très difficile. Dans la plupart des exemples, j'aurais employé le futur antérieur : "Que penses-tu qu'elle aura fait", ou même l'imparfait du subjonctif : "Que penses-tu qu'elle fît ?" selon le contexte ou le style que j'imaginait. Mais comme il s'agit de la leçon sur le passé du subjonctif, j'ai été confronté aux avis divergeant de la grammaire française. La "règle" qui imposerait le subjonctif après certaines tournures ou verbes, me semble particulièrement inconstante. Finalement, cela interroge sur l'usage même du temps. Il ne faudrait pas imaginer que la conjugaison est un signe de sens car selon la langue, la culture, le style de communication, il sera (il serait) (eût été) (fût) possible de choisir un autre temps.

Apprends l'italien en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.