https://www.duolingo.com/BastouXII

Je parle Québécois - un site pour aider à comprendre le français tel qu'il est parlé au Québec

BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

Voici le lien.

Le site présente une nouvelle vidéo chaque semaine, un extrait de film ou de série télé Québécois, suivi d'une transcription ou d'exercices pour vous pratiquer à comprendre la parlure du Québec. Tout ça est fait de façon bénévole par un francophone non-Canadien qui a déménagé au Québec il y a quelques années, alors c'est tout à fait gratuit.

Si le français du Canada et la culture canadienne française vous intéresse, j'ai créé une discussion Duolingo il y a un certain temps (en anglais) avec des ressources en ligne spécifiquement dans ce but et je la tiens à jour en ajoutant les nouveaux liens sur lesquels je tombe de temps à autre, comme celui-ci. Jetez-y un oeil !

il y a 3 ans

17 commentaires


https://www.duolingo.com/Rene_Rivet

Le Québec est une province francophone au Canada. Nous parlons français avec un accent dit québécois. Nous utilisons les mêmes dictionnaires français que la France ou autres pays francophones. Il est vrai que notre accent a une couleur particulière. Par contre, ceux ou celles qui désirent apprendre un bon français, il est préférable pour vous d'apprendre le français de France.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/basicdesign1

Aaah, merci ! Si vous saviez comment c'est proche de mon lingo natal puyaudin... Mon voisin de là-bas, qui n'a jamais quitté le village et les 30 kms autour, parle exactement comme ça, accent à s'y méprendre et de très très nombreux mots. Je me retrouve à la maison, quoi. C'est chez moi, ça, c'est pas possible autrement. C'est malin de mettre ça en ligne, tiens, je viens de perdre une heure d'apprentissage de l'espagnol à me faire plaisir en écoutant tout ça et j'en ai les yeux tout mouillus, tsss... Je bookmark. Merci encore, et un lingot, un pour BastouXII !!! Bonne continuation .

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/BastouXII
BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

Ça se peut bien, sachant que plusieurs Québécois sont des descendants des filles du Roy, qui étaient, pour la plupart, des orphelines de la région Parisienne. Possiblement que les gens de la Puisaye ont conservé un accent proche de celui parlé à Paris au 18e siècle. Ne te reste qu'à visiter le Québec pour un anti-dépaysement total ;-).

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/basicdesign1

houlà, ici ça n'est pas Paris tant s'en faut ; on a quand même plus de sangliers que de bonshommes par m2 et plus de chemins de terre que de routes goudronnées. Pourvu que ça dure encore. Vous, là-bas, vous avez encore ours et loups, rien que pour ça ça mérite le déplacement. Je veux ben aller au Québec avec grand plaisir, mon père y était allé dans les années 70 et y avait ramené un souvenir absolument enthousiaste tant pour la beauté du pays que pour l'accueil très chaleureux des gens. Qui compense les températures d'hiver, déjà par chez nous c'est pas trop chaud (ça n'est pas amélioré par l'humidité, tant s'en faut) mais par là-bas chez vous c'est encore plus froid que par chez nous et puis faut bien admettre, jn'ai pu l'âge de crapahuter dans 2 m de neige... quand c'est pas 4 à 6 m comme l'hiver dernier, à cqu'on m'en dit. brrrr !!! Mais enfin ça n'empêche pas les sentiments.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/BastouXII
BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

Je ne voulais pas dire que la Puisaye était Paris, simplement qu'en regardant sur la carte, ça me semblait être assez près pour que les accents ait été similaires à une autre époque, et assez loin pour qu'ils divergent avec les années (et les siècles). Mais bon, je ne m'y connais pas tant que ça, alors si j'ai fait une bourde, je m'en excuse !

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/basicdesign1

Oh non !

C'est tout à fait vrai, il y avait bien des similitudes entre Paris et la province et ses environs proche et moyenne distance, 200 km principalement à pied à l'époque c'était encore facilement envisageable pour de jeunes adultes et les familles se faisaient voiturer au moins un peu. Sans radio/TV/diffusion surtout audio, forcément ce qu'on entendait à Paris était presque partout les accents paysans et surtout des régions pauvres. Surtout nous. Dans une perspective assez large, Paris est à peu près au milieu d'une large plaine plutôt riche de terres de moyenne à bonne qualité (en passant sur les sables de Fontainebleau, les moustiques encore un peu trop abondants du Gâtinais solognot (au sud, vers Orléans) dont les moines avaient fini de drainer les plus gros des marais, et endroits similaires) ; la Puisaye c'est nettement plus difficile à drainer et puis ça commence à bien valloner vers le Morvan, c'est rude la vie par là, changement d'altitude il pleut plus, la terre est trop lourde (argile quasi pure) ou trop légère (des bancs de sable), il fait plus froid plus longtemps c'est sauvage pas de grand quoi-que-ce-soit en rivière, route ou ligne de trains ('chemin de fer' en académique) depuis la grande richesse du minerai éteint il y a 1,000 ans à peu près (voir "Ferrier antique de Tannerre-en-Puisaye" sur wikipédia), bref on est/était sur la première ligne des pays sérieusement pauvres. Donc net exode sur Paris et le parler qui suit, dé-naturé (sans péjorativation) ensuite par tout un tas de choses.

Et le oh non ! C'est la gêne attristée de n'avoir pas su dire le sourire qu'il y avait avec le houlà, et que tu aies pu penser autre chose. Je n'ai pas grandi avec ce moyen-là de com, moi, et je ne m'en sers pas pour parler ("-") sauf ici - alors j'oublie qu'on ne se voit pas. Ben ça n'était pas du tout voulu bien au contraire, franchement j'en suis tout peiné et je te demande bien pardon BastouXII.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/BastouXII
BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

Oh! ne t'en fais pas, les mésinterprétations de ton sont fréquentes, même chez les plus jeunes. Et parfois même quand on utilise les émoticônes pour complémenter l'intention de certaines affirmations.

J'ai cru comprendre que Paris souffre du syndrôme de la métropole (comme Montréal par rapport au reste de la province Québécoise d'ailleurs) et de l'ego qui vient avec, alors plusieurs habitants des autres régions, et particulièrement celles près de ladite métropole, s'offusquent rapidement de la comparaison, c'est pourquoi j'ai interprété ton commentaire de cette façon.

Ceci étant dit, je suis toujours bien heureux d'en apprendre d'avantage tant de l'histoire, de la géographie et du terroir de différentes régions, autant en France qu'ailleurs dans le monde. Merci pour tout ça !

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/basicdesign1

Merci à toi. Syndrôme de la métropole, je l'ai senti il y a 30 ans lors d'un séjour de 3 ans à Paris, oui il y a ça... si on regarde par là. Je préfère penser comme ça serait bien si tu venais goûter au rata (ratafia) que fait mon ami, qui ne se trouve pas dans le commerce, celui-là et alors comme terroir pardon ce n'est pas les crus Nicolas (chaîne nationale de magasins de vins et autres liqueurs, quelque peu en déclin maintenant mais très développée jusque fin XXe siècle, le vin à la chaîne !). Notre rata (recette variant selon les produits disponibles) : pommes (pas n'importe lesquelles, race très locale, ridée et petite - donc "pas commercialisable" bah ! -, très sucrée et juteuse, extra), un peu de poires (encore une race très locale qu'on dit "la ptite longue"), l'alcool distillé maison (légalement, l'ami a l'âge de la dernière génération qui a pu en recevoir les droits, 80 ans) et le coup de patte personnalisé : il traite chaque bouteille différemment selon la couleur, la fluidité, le temps qu'il fait et son humeur. Et puis il ne sort jamais une bouteille de moins de 5 ans. C'est sublime, d'ailleurs je ne bois d'alcool que chez lui. Avec une salade de pissenlits aux oeufs, huile de noix et vinaigre maison, les haricots du jardin et l'agneau de la bergerie (merci les moutons), le chèvre du voisin et la tarte aux prunes au sirop du jardin, aucun restau de Paris ni de Navarre ne fait le poids et de loin. En plus chez ces pauvres gens on ne peut pas se mettre à l'aise, il faut payer tout ça les yeux de la tête si on veut qualité même seulement approchante et on se tue la santé (ou généralement celle des autres à ce niveau, c'est encore pire) à gagner ces sous-là dans un environnement on ne peut plus malsain au lieu de s'entretenir à causer aux moutons en s'occupant d'eux, à aller chercher tout le reste en navigant prés et bois, en échangeant avec les voisins, et autres activités des plus saines. Tu parles d'un avantage qu'ils ont, ces pauvres gens des villes... Ils ne peuvent même pas faire de cure de pissenlit de printemps, c'est-y pas de la pauvreté, ça... Mon dieu que c'est triste. Chez nous c'est pas l'égo, c'est l'estomac ! ;D (et le bon sens). Je parle trop. Merci aussi pour ton intérêt. Bonne journée !

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/rose.lina

bon courage français est très dure.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/Noumiie97

si il a des gens qui veulent apprendre le québécois j'en suis une pure sang! venez ''jaser'' avec moi :)

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/Emie21

C'est super merci ! :-D Pas plus tard qu'aujourd'hui, je me disais que c'était dommage que duolingo n'ai pas plus de langues, dont le quebécois. Aller à Québec m'installer, c'est un de mes plus grand rêve donc pouvoir l'apprendre serait génial.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/BastouXII
BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

Je suis bien heureux que ça vous plaise, mais le québécois n'est pas une langue distincte du français. C'est au plus un dialecte et au moins un accent (dépendant de la définition qu'on en donne).

J'ai écrit toute cette discussion et tout ce commentaire en québécois. Voyez-vous sérieusement une différence avec le français ?

Je ne pense pas que ce soit judicieux d'ajouter un cours sur Duolingo spécifiquement pour le français parlé au Québec quand les règles grammaticales sont les mêmes que partout ailleurs dans la francophonie. Les seules différences avec le français parlé en Europe, ce sont l'accent et les expressions utilisées (qui d'ailleurs peuvent très bien varier tout autant entre différentes régions de France).

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/TOF61350
TOF61350
  • 25
  • 12
  • 11
  • 9
  • 3
  • 2
  • 4

on retrouve des expressions que le tout paris qualifie de québécoises alors qu'on les retrouve dans certaines régions de l'ouest de la France...

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/BastouXII
BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

En effet, plusieurs Québécois sont des descendants directs et indirects des Bretons et des Normands, ça explique ces similitudes.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/Emie21

C'est vrai que je n'ai pas vu de différences. Je pensais que ce serait beaucoup plus différent que ça, mais déjà avec tout les mots ou expressions que j'ai pu noter sur le site, ça fait pas mal ! Le plus dur reste l'accent je crois, quand on est pas habitué c'est plutôt hard, mais je perds pas espoir . :-)

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/BastouXII
BastouXII
  • 22
  • 12
  • 12
  • 11
  • 9
  • 8
  • 2

D'abord, vous devez savoir que tous les Québécois vous comprendront sans problème si on vous comprend aussi en France. Ensuite, pour comprendre l'accent, c'est une question de pratique et de vérifier le sens des expressions qu'on ne connaît pas. Ce site et ceux que j'ai indiqués dans l'autre discussion peuvent vous préparer pour ça.

il y a 3 ans

https://www.duolingo.com/SJuliette

C'est vrai que le français québécois et de France est assez semblable, mais la différence se fait surtout sentir dans un contexte familier et à l'oral, puisque surtout les expressions et l'accent diffèrent.

il y a 3 ans
Apprends une langue en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.