1. Forum
  2. >
  3. Sujet : Spanish
  4. >
  5. "Ne paie pas pour elle."

"Ne paie pas pour elle."

Traduction :No pagues por ella.

May 2, 2015

10 messages


https://www.duolingo.com/profile/Gillescito

''No pagues'' veut dire, ''ne paye pas'', c'est l'impératif négatif du verbe payer à la deuxième personne du singulier et à la fois subjonctif. ''No paga'' se traduit par, ''vous ne payez pas'', ''il ne paie pas'' et ''elle ne paie pas'', c'est l'indicatif.


https://www.duolingo.com/profile/SteeveFont

Je ne comprends pas pourquoi il faut utiliser « por » et non pas « para » ici pour traduire « pour ».


https://www.duolingo.com/profile/Gillescito

Pagar por et non pagar para.


https://www.duolingo.com/profile/Bratier

pourquoi ne doit-on pas utiliser "para" ici, plutôt que "por" ? Merci pour vos lumères !


https://www.duolingo.com/profile/SamLeNavigateur

Je pense que l’emploi de « para » dans ce cas-ci est grammaticalement correct (complément circonstanciel de but à usage neutre), mais son emploi serait surtout américain, au vu des exemples trouvés sur le net -d’ailleurs bien moins nombreux (1)(2).

Les raisons d’utiliser « por » semblent tellement plus pertinentes. La phrase française nous amène à deux interprétations principales :

  • Payer en lieu et place de quelqu’un ;

  • Payer au bénéfice, en faveur de quelqu’un ; offrir un repas, par exemple.

Dans les deux cas, c’est la préposition « por » qui est d’usage en espagnol, selon mon bescherelle d’espagnol (2014) bien utile malgré tout. « Por » peut d’ailleurs signifier en même temps la cause et la destination ou le but (page 137).

Pour plus de détails en vidéo, voir aussi le guide de Maria.

(1) Un exemple : When to Use Por vs. Para in Spanish

(2) à confirmer par un spécialiste.


https://www.duolingo.com/profile/DBV794669

J'ai bien vérifié dans le Bescherelle, je n'y ai pas trouvé mention de cette particularité de l'impératif à la forme négative, par contre Pratique de l'espagnol de A à Z en parle. Merci pour l'intervention de Gillescito


https://www.duolingo.com/profile/SamLeNavigateur

La dernière édition de 2014 du Bescherelle évoque l'impératif négatif en page 101, mais avec une seule pauvre phrase : "Avec la négation, les pronoms compléments se placent avant le verbe au subjonctif. No se lo digas."

Ce n'est pas la première fois que je constate de grosses lacunes dans le Bescherelle Espagnol (cas des différences entre SER et ESTAR ; absence de mention de l'obligation d'emploi de SER après un groupe nominal ou un infinitif).


https://www.duolingo.com/profile/Gillescito

En passant, très bon livre, je l'ai depuis une quinzaine d'années.

Apprends l'espagnol en seulement 5 minutes par jour. Gratuitement.